Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Illustration Eloi Schwarzbach. DR.
Illustration Eloi Schwarzbach. DR.

Grandes manœuvres dans le photovoltaïque et repositionnement stratégique des groupes opérant historiquement dans les énergies fossiles. Après le gazier GDF Suez, qui prévoit d’inaugurer cette année la centrale de Cubans d’une puissance de 33 MW, le pétrolier Total lance une OPA sur 60% des actions de SunPower, fabricant californien de modules solaires, pour un montant de 2,3 Md$. En 2008, Sunpower a ouvert une 3e usine en Malaisie d’une capacité de production égale à 100 GW. «L'équilibre éner-gétique mondial de demain sera le fruit d'une transition longue au cours de laquelle les énergies renouvelables vont progressivement se développer en complément des ressources conventionnelles», indique Ph. Boisseau, DG Gaz et Energies Nouvelles de Total. «Ces dernières années, Total a mis en œuvre une stratégie dans les énergies renouvelables qui se concrétise aujourd'hui dans le solaire : être un acteur majeur intégré». Selon les deux groupes, cette collaboration fera de la filière solaire «l'une des solutions clé, efficace, compétitive et durable pour l'avenir énergétique de la planète». SunPower et Total ont aussi conclu un accord de R&D qui porte sur l'amélioration des technologies photo-voltaïques, notamment en matière de rendement de conversion. La diversification des sources énergétiques de Total se manifeste dans d’autres domaines non conventionnels. Le pétrolier dispose ainsi de permis d'exploration des gaz de schiste en Pologne, au Danemark et d’ autorisations en Argentine. Il a également pris une participation de 25% en joint-venture avec Chesapeake dans les gisements aux Etats-Unis. Enfin , dans le domaine de la distribution, le groupe teste des bornes plug to drive pour la recharge électrique rapide des automobiles dans plusieurs stations en Belgique.

Tag(s) : #Energie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :