Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les métropoles au MIPIM

Pendant que la Russie annexe la Crimée, le Grand Moscou challenge le grand Londres par la taille de sa maquette présentée au MIPIM. Une édition 2014 marquée par l’arrivée en force des métropoles françaises, venues vendre leurs projets urbains. A côté du Grand Paris, Lyon promeut la deuxième phase de Confluence et la renaissance de Part-Dieu. A Bordeaux, le projet urbain Garonne Eiffel, sur la rive droite, s’annonce pour 2016 avec 870000 m2 de droits à construire. De quoi commencer à réaliser la promesse de 50.000 logements faite par la CUB. Un appel à projet sera lancé au S2 pour une première tranche incluant logements, bureaux et commerces dans le quartier du Belvédère. A Montpellier, après le concours de la Folie et l’écoparking de Carmen Santana dans le nouveau Saint Roch, c’est le développement d’Oz, futur pôle d’affaires de autour de la future gare TGV, et d’Ode, la requalification d’entrée de ville structurée par la ligne 3 du tramway. En PACA, les deux OIN du Sud montrent les dents. Malgré les difficultés de la tour portée par Constructa, Euroméditerranée affiche son optimisme et donne la priorité à la mixité (projet Parc Habité, 1.800 logements). Côté Plaine du Var, on annonce le lancement d’un premier programme tertiaire (11.000 m2) dans le quartier de Nice Méridia. Le branding territorial bat donc son plein, dans un contexte de rivalités accrues entre collectivités et de ralentissement historique des demandes d’autorisations de construire. Une réalité que les maîtrises d’ouvrage urbaines semblent peiner à intégrer, comme si le fantasme du volontarisme l’emportait sur le pragmatisme.

Tag(s) : #Territoires

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :