Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Champions du monde

Par Bartolomeu.

Champion du monde ! La vérité ?

Comme tous les matins du Mondeédition datée du 12 août - nous sommes les meilleurs. En tout.

Surtout en loisirs et tourisme. Le nouvel Eldorado.

85 millions(1) de touristes ! Devant les USA et l’Espagne. L’Italie ? C’est où ?

Qu’il faut faire réduire, la cuisine est un art.

A commencer par les 8 millions de visiteurs de Disneyland Paris, qui se rendent à Marne-la-Vallée comme d’autres vont aux Maldives.

Ensuite il convient d’évaluer le nombre de voyageurs en transit(2).

Mais, sur eux, on ne sait que peu de choses. Les chiffres sont bien gardés. Le secret, ou l’ignorance, sont une tradition.

A tel point que l’on dispose de coefficients de correction, selon la chose observée. Chacun sait que le tourisme est l’espace privilégié du blanchiment, du recyclage. Péages, balles de farine et stations d’épuration – l’étranger n’est pas gros consommateur de pain – offrent des clés de réajustement du paysage touristique.

Il faut également et surtout savoir que la qualité des publications est inversement proportionnelle au nombre de Directions nationales, régionales, départementales, cantonales, des Agences de ceci, des Offices de cela.

C’est simple, il y a plus de sources statistiques sur le tourisme en France que de fromages.

Pour les uns aucun touriste de passage n’est comptabilisé pour atteindre les sommets de l’excellence.

Pour les autres, ce serait 20 ou 30% qui seraient, à tort, recensés.

Sont-ils alors comptés, à l’entrée, uniquement, ou au retour également ?

La fiabilité des matériaux statistiques s’accommode d’un écart approchant les 25 millions d’individus.

Soit 33% de marge d’erreur (25/(85-8)).

Comment s’y retrouver ?

Première solution, celle offerte en pâture à la fierté nationale toujours friande d’exploit : accepter ces chiffres et écouter le coq chanter lorsque le soleil se lève.

Ou, seconde possibilité, s’interroger sur un constat troublant : la faiblesse de la dépense des touristes étrangers durant leur séjour dans notre vénérable pays.

Les visiteurs de la principauté américano-francilienne, les revoilà, ont une dépense par personne bien supérieure à la moyenne.

Les Nordistes en transit pour l’Espagne, le Portugal ou le Maroc consomment peu, mais les recettes de péage, de carburant ou des boutiques des stations-service sont comptabilisés, y compris dans l’hypothèse ou leur nombre est ignoré des basses-cours.

Ces deux constats devraient laisser à penser qu’ainsi la dépense moyenne par touriste étranger en France est, de loin, la plus élevée au monde.

Mais ici la logique a ses raisons que la vérité ne connaît pas.

Pour en juger deux chiffres.

La dépense touristique étrangère est aux Etats-Unis, en valeur absolue, 2.25 fois supérieure à ce qu’elle est en France. En 2012, derniers chiffres disponibles, 126 milliards de $ contre 56. Source OMT.

Plus étonnant encore, toujours selon l’Office Mondial du Tourisme - 2012 , étalonnée par la dépense moyenne par touriste, la France se situe à la 83ème place. Sur 120 pays classés.

Le grand écart. Comprenne qui pourra... Sauf à retenir, comme probable, une dépense par visiteur voisine de celles constatées dans les pays économiquement comparables.

Dans cette hypothèse la France recevrait environ 58 millions de vrais touristes et rejoindrait, à égalité, l’Espagne et la Chine sur la troisième marche du podium.

Notes

(1) Les touristes étrangers ont confirmé en 2013 leur attrait pour la France. Ils ont été 84,7 millions à la visiter, plaçant de nouveau l'Hexagone en tête des pays les plus visités au monde, devant les Etats-Unis et l'Espagne. AFP, publié le 11/08/2014 . Paris

(2) Marie Antczak et Marie-Anne Le Garrec, direction du Tourisme, ministère de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi. 1999.

Tag(s) : #Economie, #Territoires, #Bartolomeu, #Tourisme

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :