Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le scénario de l'inacceptable

« L’avènement de la société urbaine ne se fait pas sans heurts (…) Insatisfaction sociale grandissante, division du pays, inégalité, poids grandissant des multinationales, c’est l’Etat en tant que garant de l’unité nationale qui est directement mis en cause (…) Le nationalisme s’oppose au système de valeurs inhérent à la société urbaine nouvelle, au libéralisme dominant, aux contraintes économiques du cadre européen. Faute de répondre aux attentes, cette dérive (…) ne fait qu’aggraver la situation nationale. Au seuil du 21e siècle, le libre jeu des tendances actuelles aura conduit à une situation dramatique. Certes, tous les avenirs sont possibles, mais au prix de conflits graves, quelle que soit la voie choisie. »

Tout est dit, ou presque. Ce texte à la fois visionnaire et d'une brûlante actualité date de 1971. Publié sous le titre complet de "Scénario de l'inacceptable. Une image de la France en l'an 2000", il émane de feu la DATAR. N'y manquent que l'anticipation du retour des guerres de religion et la juste estimation de la bêtise humaine. Comme beaucoup d'études pertinentes, il n'a pas motivé les foules mais en le relisant, il n'est plus possible de dire "on ne savait pas".

Pas plus que nous ne pouvons ignorer les profondes fractures au sein de notre société, au coeur des territoires urbains que nous nous efforçons de relier, de mailler, de réunifier, mais aujourd'hui clivés au point que Bernard Cathelat a pu parler de "société à trois vitesses".

La bataille pour l'emploi, la croissance et le progrès ne fait que commencer.

Yves Schwarzbach, directeur d'ITeM info.

Tag(s) : #Yves Schwarzbach, #Territoires, #Workshop 1

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :