Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rénovation thermique : de gré ou de force ?

Pour Ph. Pelletier, qui vient vient de lancer une réflexion sur l’obligation de rénovation énergétique dans le secteur résidentiel, l’enjeu est de taille. L’objectif, lancé par le candidat Hollande, de 500.000 logements thermiquement réhabilités chaque année, est loin d’être atteint. En 2012, le résultat reste inférieur à 200.000 rénovations. Dès lors, comme souvent en France, la tentation de contrainte législative pourrait l’emporter sur le réalisme économique. Car le modèle économique de la rénovation énergétique ne fonctionne toujours pas sous la triple contrainte de staganation, d’endettement et de fiscalisation de la dette publique. Le logement représente les deux tiers de la consommation énergétique des bâtiments et que les propriétaires occupants et les copropriétés n’ont pas les moyens definancer les travaux d’adaptation. Le taux d’endettement moyen des ménages avoisine les 82% du revenu disponible brut en 2012 selon la Banque de France. Soit une progression de 30 points en 10 ans. De plus, l’ANAH estime qu’entre 800.000 et 1.000.000 de ménages vivent dans des copropriétés en dificulté ou incapables d’enrayer la dégradation des immeubles. Le maintien du CIDD (jusque fin 2015) et de l’Eco PTZ (jusque fin 2013) demeure donc d’actualité. Le Comité d’évaluation des dépenses fiscales observait ainsi, fin 2011, que « si le CIDD était supprimé fin 2012 et l'éco-PTZ fin 2013, la baisse des émissions de gaz à effet de serre du parc résidentiel serait de 25 % entre 2008 et 2020, alors qu'elle atteindrait 30 % avec le maintien du dispositif actuel jusqu'en 2020. L'objectif de réduction de 38 % de ces émissions ne sera donc pas atteint par ces deux seuls outils, mais leur contribution est importante». Outre Rhin, le gouvernement vient de déboquer des fonds supplémentaires pour l’efficacité énergétique. Selon l’agence gouvernementale : « les propriétaires de maisons et appartements peuvent bénéficier de subventions plus importantes et de meilleures conditions de crédit ». De fait, les subventions sont passées de 7,5% à 10% des dépenses engagées. La banque fédérale d’investissement KfW a mis en place un programme de prêts pour soutenir l’installation de systèmes de chauffage à base de sources renouvelables (solaire thermique, biomasse et pompes à chaleur). L’approche allemande repose sur trois piliers, mis en œuvre progressivement depuis 2002, avec le dispositif légal dénommé EnEV (Energieeinsparverordnung). D'abord, réduire la demande d’énergie à travers un cadre légal contraignant, imposant des obligations d’amélioration de la performance énergétique des bâtiments. Ensuite, proposer des incitations financières (subventions et prêts) pour réduire la consommation d’énergie à tous les échelons administratifs (fédéral, régional, municipal). À l’échelle fédérale, ces incitations sont proposées par la banque d’investissement publique KfW, avec le soutien de l’État fédéral. Enfin, informer pour faire évoluer les comportements, en travaillant avec les échelles régionales et locales, en développant des standards de diagnostics de performance énergétique, mais aussi en soutenant des projets pilotes. Ainsi, les rénovations majeures de l’enveloppe d’un bâtiment doivent la rendre 30% plus efficace énergétiquement qu’à l’origine. La performance de l’isolation doit être systématiquement améliorée de 15% minimum. Enfin, les diagnostics de performance énergétique sont obligatoires et les diagnostiqueurs professionnels doivent être accrédités. Conséquence : entre 2006-2009, le programme KfW a permis de rénover environ un million de bâtiments et de construire 400.000 bâtiments à haute efficacité. Le nombre d’emplois créés par le secteur a été évalué autour de 240.000/an, soit près de 900.000 sur 4 ans. Les volumes distribués en prêts et subventions entre 2004 et 2009 ont été chiffrés à 27 Md€, pour un investissement dans l’efficacité énergétique des bâtiments avoisinant les 54 Md€. CQFD.

Tag(s) : #Immobilier, #Energie, #Transition
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :