Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Taux bas, apport personnel en hausse

Les taux des prêts immobiliers baissent encore pour s’établir en moyenne à 3.49%. Depuis mars 2012, ils ont perdu près de 52 points de base, tandis que la durée moyenne des prêts grimpait à 209 mois. «Le recul brutal de la durée constaté au début du printemps (203 mois en avril 2012 contre 214 mois depuis le début de l’année 2011) a accompagné les difficultés d’un marché en forte baisse et confronté à la transformation rapide de ses clientèles», souligne l'Observatoire Crédit Logement/CSA. Le coût relatif par emprunt baisse lui aussi, à 3.85 années de revenus au T3 contre 3.88 années de revenus en septembre. Mais on ne prête qu’aux riches : dans la pratique, les taux s’ajustent à l’apport personnel et à la capacité de remboursement du ménages. De fait, l’apport personnel augmente encore (+ 6.5% en 2012, après +9.7% en 2011 et +6.4% en 2010) et il est désormais difficile d’obtenir un prêt sans produire un contrat de travail à durée à déterminée. En excluant pour longtemps les ménages les plus modestes du marché de l’accession, d’où l’urgence de penser autrement la question du marché locatif. Un marché qui reste à fluidifier et à dévelpper, en cessant, par exemple de considérer propriétaires et locataires comme des ennemis de classe, mais aussi en imaginant de nouveaux modes de financement. Le démembrement de propriété, le papier pierre ou encore la mobilisation de l’épargne des particuliers constituent d’ores et déjà des pistes à explorer.

Tag(s) : #Immobilier, #Logement
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :