Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voulue par Nicolas Sarkozy, enjeu de pouvoir entre l’Etat et la ville de Paris, objet de polémiques sur son coût, la Philharmonie devra prendre sa place dans le paysage culturel de Grandparis. Et contribuer à faire tomber les barrières entre la capitale et le territoire de la métropole. S’il est vrai qu’on ne travaille pas impunément avec Jean Nouvel, on ne lance pas non plus un équipement culturel d’échelle mondiale sans ambition politique, au meilleur sens du terme. Surtout en période de crise et au moment où, victimes de la Bombe F des finances locales et des préjugés des nouveaux élus de mars 2014, les politiques culturelles locales battent souvent de l’aile, comme à Saint-Ouen où la nouvelle municipalité semble remettre en cause la pérennité de l’emblématique lieu de création et d’accompagnement des pratiques artistiques inno-vantes qu’est Mains d’Oeuvres. Que les musiques sortent enfin de leurs ghettos, savants ou urbains, n’est pas anodin. Que l’œuvre éclectique et la personnalité universelle de David Bowie aient été choisies comme produit d’appel sonne d’ailleurs comme un salutaire appel à la transgression.

Tag(s) : #Territoires

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :